FRCPM
lettres-info
formulaire-contact-adresse-telephone
rejoindre-reseau
Réseau bretagne
Le phare de l'île Vierge

Le phare de l'île Vierge est le plus haut phare d'Europe et le plus haut du monde construit en pierres de taille. D'une hauteur de 82,50m il a été construit de 1897 à 1902. Il a été gardienné jusqu'en octobre 2010 et est classé au titre des monuments historiques depuis mai 2011.
Les visites sont gérées par l'écomusée de Plouguerneau.
Pour plus d'informations : www.ecomusee-plouguerneau.com/phare-de-l-ile-vierge.php

Le phare du Stiff

Vauban fit érigé une tour par l'architecte Molard en vue d'une surveillance des attaques des Anglais et une protection des navires de la marine marchande abrités en baie du Stiff. Cette tour, dès 1699 servit de phare à l'île, alimenté en bois et charbon. Un siècle plus tard, on y installe une lanterne et des lampes alimentées par de l'huile de poisson et du colza. En 1831, le phare est équipé d'une lentille de Fresnel qui est remplacée par une autre plus puissante en 1926. Le feu est électrifié en 1957 et automatisé dans les années 1970. L'automatisation est revue et perfectionnée en 1992. 
Le phare est visitable, pour plus d'informations :
www.ot-ouessant.fr/fr/ouessant/patrimoine/phares/332-stiff.html

Le phare de Saint-Mathieu

Un premier feu est mis en place en 1692 sur le clocher de l'abbaye de Saint-Mathieu, à la pointe du même nom, au nord de l'entrée de la rade de Brest. En 1835, le phare de Saint-Mathieu est construit dans les ruines de l'Abbaye. Son alignement avec le phare de Kermorvan donne la direction du chenal du Four à emprunter. Aligné avec le phare du Portzic, il donne la route pour l'entrée du goulet de Brest. C'est un phare majeur pour la navigation côtière dans les parages du port de Brest. Son feu est à éclats blancs émis toutes les 30 secondes. En 1894, est installé un feu directionnel blanc, rouge et vert dans une cabane métallique près du phare de Saint-Mathieu. Il est électrifié en 1932 et automatisé en 1996.
Le phare est visitable. Pour plus d'informations :  www.vacances-en-iroise.com 

Le phare de Trézien

Implanté à la pointe du Corsen sur la commune de Plouarzel, le phare de Trézien est mis en service en 1894. Haut de 37, 20m, il sert de feu d'alignement avec le phare de Kermorvan, permettant de franchir le chenal du Four. Son optique est un feu blanc directionnel de 30°. En 1963, il est électrifié et son feu directionnel blanc est de 2 occultations toutes les 6 secondes. Il est automatisé en 1984.
Il est maintenant visitable. Pour plus de renseignements : Communauté de Communes du pays d'Iroise.
 

Le phare de l'île de Sein

Situé à la pointe nord-ouest de l'île, le premier phare de l'île de Sein construit, en granit rose, est allumé en 1939. Détruit par les Allemands en 1944, il sera reconstruit à partir de 1949 et sera à nouveau en service en 1952. Une centrale électrique et une usine de désalinisation d'eau de mer sont attenantes au phare. C'est le dernier phare en Francel à être toujours gardienné avec le statut de phare en mer. 
Ce phare est visitable, pour plus d'informations : www.mairie-iledesein.com

> Dans la même rubrique